Alessandra Oram (@absmo) est architecte, designer d'intérieur et aime aussi enseigner le yoga. Tout juste arrivée de Hong Kong et déjà installée à Barcelone, elle nous ouvrira les portes de chez elle et nous fera découvrir son univers, pièce par pièce. Derrière chaque porte, se cache un petit trésor, commençons par son entrée. Entrez, entrez ! 

principal-absmo-interiorismo-decoracion-alessandra-oram-2-recibidor

Hey lecteurs Kave Home ! Bienvenue chez nous. Mon nom est Alessandra et je suis très heureuse de pouvoir commencer cette série de Home Tour posts de l'appartement que je partage avec Miklos à Barcelone.

J'étais en train de réfléchir avec quelle pièce nous pourrions commencer cette série d'articles et il m'est évidemment venu à l'esprit, de commencer par le commencement, c'est-à-dire, notre entrée. Jusqu'à hier elle était complètement vide. Ce n'est que lorsque nous avons pleinement intégré notre routine quotidienne que nous avons su ce que nous avions réellement besoin et envie dans cet espace.   

Une entrée chaleureuse

Je suis architecte et designer d'intérieur, passionnée par l'enseignement du yoga. Un des points importants lors de l'achat de cette maison était d'avoir un espace ouvert, qui me permettrait d'accueillir mes étudiants en yoga tout en ayant une zone d'étude. L'entrée est le point de rencontre. Grâce aux meubles de Kave Home, je peux offrir à mes invités et étudiants un espace chaleureux de rangement, pour laisser les affaires. Un endroit pour s'asseoir, enlever ses chaussures et prendre son tapis pour la classe. Ces pièces de mobilier simple, mais avec beaucoup de style, m'aident à transmettre l'accueil chaleureux que je cherchais.

principal-absmo-interiorismo-decoracion-alessandra-oram-3-recibidor

On the road

Outre la nécessité du banc pour mes étudiants, notre salle devient aussi l'espace idéal pour laisser nos clés, casques, chaussures, ainsi que pour charger mon scooter électrique. J'ai 30 ans et je ne sais toujours pas conduire, ce petit scooter est donc pour moi comme mon sauveur. J'adore l'utiliser et voir comment son usage s'étend de plus en plus dans la ville où, heureusement, il y a beaucoup de pistes cyclables. C'est si agréable de pouvoir se déplacer en toute sécurité.

Pieds nus

Retirer nos chaussures quand nous entrons chez nous est quelque chose d'habituel pour nous. Nous avons vécu 7 ans à Hong Kong et là-bas la tradition est de laisser ses chaussures à l'extérieur pour garder la maison et le sol propres. Je pense que c'est pour ça que nous nous y sommes habitués et j'avoue que nous aimons marcher pieds nus chez nous.

Dans le prochain article, je vous ferais découvrir une autre pièce de notre chez nous. On se voit dans la pièce voisine !

Texte original : Alessandra Oram

Traduction et interprétation : Justine Parchard