Nous n’avons pas besoin de la journée de la femme pour parler de féminisme ou d’égalité entre les hommes et les femmes. Heureusement, ce temps est révolu. Nous te présentons quelques-uns des moments les plus inspirants de l'année, que vous soyez un homme ou une femme,  ce 8 mars, rejoignez la cause féministe. The time is now!

revolucion-feminista-1

Mouvement #MeToo

Lorsque l'actrice Alyssa Milano a invité les femmes du monde entier à dénoncer des cas d'abus et de harcèlement sexiste via les médias sociaux sous le hashtag #MeToo, elle ignorait que cette typologie de campagne s’était déjà initiée par l'activiste Tarana Burke il y a plus de 10 ans. Mais ce ne fut que lorsqu’elle a vraiment creusé le sujet que ce mouvement est devenu viral, avec un objectif clair : donner de la visibilité aux témoignages d'abus, d'agression et d'exploitation sexuelle pour ouvrir le débat et trouver des solutions. C'était en octobre 2017. Aujourd'hui, loin de s'éteindre le débat, il est encore plus vivant que jamais après le fameux Gala #MeToo. Cette 90e édition a était axée sur les revendications féministes, en faveur de la diversité et de l'inclusion.

Et l'Oscar est pour ...

Tous les yeux étaient rivés sur le gala des Oscars. Après les Golden Globes (nous en reparlerons plus tard), les attentes concernant les discours féministes étaient très élevées. Et, cette fois, l'Académie a été à la hauteur de la tâche. Ashley Judd, Salma Hayek et Annabella Sciorra, victimes du producteur Harvey Weinstein, ont prononcé l'un des discours les plus émouvants de la soirée et ont présenté la vidéo 'New Voices' (ci-dessous), dans laquelle les nommés des différents catégories parlent des stéréotypes et de la discrimination au cinéma.

Mais ce n'était pas le seul grand moment de la soirée. Le discours de Frances McDormand, lauréate de la meilleure actrice 2018 pour "Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance", a invité toutes les femmes nominées de la soirée à se lever et la réaction du public ne se fut pas attendre,  cette initiative a reçu des tonnerres d'applaudissements . Le message féministe était clair et net : "Ne nous parlez pas durant la soirée de ce soir, parlez-nous dans les bureaux, nous avons tous des histoires à raconter."

Time's up

Les Golden Globes, qui se sont déroulés en janvier dernier ont également été le théâtre de puissants discours féministes. La cérémonie a été marquée par l'expression «Time's up», une campagne qui a mobilisée plus de 300 femmes de l'industrie cinématographique réclamant la création de lois pour pénaliser les entreprises qui tolèrent le harcèlement. Elles ont également élaboré une feuille de route pour obtenir la parité entre les sexes dans les études et les agences.

revolucion-feminista

Durant la nuit des Golden Globes, comme une forme de protestation les femmes étaient habillées de noir et ont donné des discours puissants de dénonciation. Impossible de les énumérer tous, mais le commentaire de Natalie Portman ; "Et voici les nominés... qui sont tous des hommes" durant la présentation du prix du meilleur réalisateur était bien une déclaration d'égalité. Nicole Kidman demandant que cette conversation sur l'équité soit maintenue vivante et qui remercie sa mère, défenseuse du mouvement féministe, pour toutes ses réalisations ou encore Elisabeth Moss avec "Nous ne vivons plus en marge des pages, nous ne vivons plus entre les lacunes des histoires, nous sommes maintenant l'histoire, nous écrivons l'histoire nous-mêmes. "

Et comme toujours, l'inspirante Oprah Windrey, dont les mots s'adressaient à la fille que nous avons tous été et que nous portons toujours à l'intérieur et à toutes les filles à venir.

Et on vous laisse une petite vidéo des meilleurs moments de ces Golden Globes 2018.

Texte original : Anna Diaz Garcia

Traduction et interprétation : Justine Parchard